Blog voyage épistolaire

Cher lecteur,

Peut-être te demandes-tu qui se permet de t’écrire et de te tutoyer à travers ce blog voyage. Je prends donc ma plume pour te parler un peu de moi.

 

Je suis une voyageuse

Je m’appelle Léa et j’ai 26 ans. J’ai vraiment choppé le virus du voyage à l’âge de 23 ans. Tout est parti d’une blague et je me suis retrouvée à tendre le pouce sur le bord d’une route avec une amie. Quelques centaines de kilomètres plus tard, le stress de la première fois était passé. C’était facile. En fait, voyager est facile. Pour nous, du moins. Je ne le savais tout simplement pas.

Depuis, j’ai parcouru pas mal de routes d’Europe en stop et en me faisant héberger grâce à couchsurfing ou en plantant la tente un peu à l’écart. J’ai embarqué Léo dans l’aventure, bel antillais rencontré sur une route en Grèce (une histoire d’avions ratés).

À chaque fois, nous allions un peu plus loin, un peu plus longtemps. Mais nous avions toujours une date de retour.

 

Je suis une slasheuse professionnelle

Au retour, la voyageuse se transformait en hyper-active professionnelle.

J’ai été diplômée en communication multi media à l’âge de 20 ans. J’ai alors commencé à travailler comme chargée de communication à APF France handicap. En parallèle, je me suis également mise à mon compte et j’ai créé Lundi communication, agence freelance en communication digitale. En 2016, j’ai aussi commencé à enseigner le community management, le référencement naturel et la mise en pages à l’IAE de Lyon. Début 2019, j’ai lancé une nouvelle activité en créant Petit oiseau : je suis désormais photographe freelance (en plus du reste).

Tout ça me passionne, et puis, il faut bien l’avouer : je suis ennuiophobe.

 

Je deviens nomade

Je m’apprête à quitter mes postes de chargée de communication et d’enseignante, je m’apprête à vendre et donner quasiment tout ce que je possède, je m’apprête à quitter ma vie à Lyon, tout ce que j’ai toujours connu.

J’ai proposé à Léo de devenir nomade avec moi. Nous avons préparé le projet pendant près de deux ans. L’objectif est de pouvoir travailler tout en voyageant, pour ne plus avoir de date de retour. Pour prendre notre temps. J’embarque donc Lundi communication et Petit oiseau dans mon sac à dos. Et il est fort probable que d’autres projets voient le jour sur la route.

Voilà, je suis sur le point de réaliser ce rêve. Nous quittons nos boulots et notre appartement début juin et nous quittons la France le 15 août, soit trois ans après avoir raté ce fameux avion en Grèce.

Ça me fait un peu peur, quand même, de changer si radicalement de vie. Mais je suis confiante, c’est un beau défi et ça sera une chouette nouvelle vie.

 

Je voyage de manière responsable

Au fur et à mesure de mes différents périples, ma vision du voyage a également évolué ; elle s’est affinée. Je veux être une voyageuse responsable. Je veux respecter l’environnement, je veux respecter les habitants et la faune des pays dans lesquels je voyage. Et pourquoi pas même, avoir un impact positif, à ma petite échelle.

C’est pourquoi, notre vie nomade se fera principalement sans avion et avec pour objectif de tendre au zéro déchet. C’est pourquoi nous ne ferons jamais certaines activités touristiques ou n’irons jamais dans certains immanquables.

J’aimerais aussi pouvoir montrer que tourisme et écologie ne sont pas incompatibles. On peut voyager autrement.

 

Pourquoi ce blog ?

J’ai créé ce blog en 2016 pour pouvoir raconter des histoires de voyage. C’est un blog amateur et passionné. Et je prends toujours autant de plaisir à écrire dessus.

Sur ce blog, très peu de conseils pratiques. Internet en regorge et puis c’est pas fun à écrire. (Bon, j’en donne quand même quelques-uns en fin de lettre de temps en temps et je suis toujours disposée à répondre à tes questions quand tu m’écris.) Mais j’imagine davantage ce blog comme une inspiration ou une distraction. Et en tout cas, j’espère que tu prendras du plaisir à lire ces lettres et cartes postales.

 

Et toi ? Dis-moi tout : qui es-tu et comment es-tu arrivé ici ?

 

Je t’embrasse.

Léa

Tu aimeras aussi lire :

Cet article a 6 commentaires

  1. Bonjour Léa, Facebook m’a montré le chemin et me voici sur ta page de présentation.

    Je m’appelle Gaelle, j’ai 28 ans et j’habite dans le Nord-Isère mais je travaille sur Vénissieux (Lyon n’est jamais loin 🙂 )

    Je suis impressionnée par ton CV alors que tu n’as « que » 23 ans, tu sais déjà ce que tu veux et ça te permettra d’aller loin j’en suis sûre !

    Je suis passionnée de voyage aussi, dès que j’ai des vacances, j’en profite pour m’envoler et découvrir le monde… Et quand je reviens de voyage, je ne pense qu’au prochain voyage.
    Je me reconnais en toi, métro-boulot-dodo, attendre d’avoir cumulé assez de jours pour partir, ça me déprime 🙁

    Je te souhaite bonne chance et bon envol !

    1. Bonjour Gaëlle,
      Merci beaucoup pour ton chaleureux retour. (:
      En effet, j’ai l’impression que notre bougeotte nous fait un sacré point commun !
      Je te souhaite de beaux voyages et la réussite dans ton projet « Évasion conseil ».

  2. Salut léa , moi aussi je suis impressionnée par ton CV !! C’est impressionnant les gens qui foncent comme cela dans la vie !

    1. Merci Marie. (: Fonceuse, je ne sais pas, mais slasheuse, ça c’est sûr ! 😉

  3. Marjorie, 46 ans. Tombée par hasard sur tes bons baisers sur FB.

    J’ai été professeur des écoles pendant 15 ans à Bordeaux et puis, la cour de l’école m’a paru bien petite un jour. J’ai commencé à voyager tard, à 42 ans. Un séjour au Cambodge, un séjour en Chine puis un séjour en Tanzanie où j’ai rencontré le beau Filbert dans le fameux parc du Serengeti. Depuis, et plutôt vite, j’ai tout quitté. J’ai épousé Filbert un an après notre rencontre sur la jolie plage de Jambiani, à Zanzibar. Nous y avons acheté notre terrain pour y construire notre future guesthouse. En attendant, j’ai quitté mes élèves, ma famille et mon appart cosy de Bordeaux pour venir vivre à Arusha, en Tanzanie, à l’entrée de la savane. Nous avons créé notre société et organisons les safaris et séjours à Zanzibar. Ce n’est pas facile tous les jours mais je m’accroche. Je lis et regarde tes photos toujours avec plaisir. Bonne route à vous deux, quel que soit l’endroit où elle vous mène. Je t’embrasse.

    1. Oui, c’est sur Facebook que j’ai découvert ta valise rose aussi. 🙂
      Ton parcours est tellement inspirant Marjorie ! Je te souhaite tout plein de réussite et de beaux jours en Tanzanie !
      On passera peut-être vous rendre visite un jour qui sait. 🙂
      Je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Fermer le menu