Blog voyage épistolaire

Été 2017, je m’en vais réaliser un rêve, le sac-à-dos bien plein et le pouce prêt. Je fais le tour de l’Islande en auto-stop et camping sauvage pendant près d’un mois.

Départ de Reykjavik pour la côte Sud, une plongée dans la faille tectonique de Silfra et le magnifique trek du Laugavegur plus tard, la route continue vers les fjords de l’Est, le Nord, les fjords de l’Ouest et la péninsule de Snæfellsnes qui nous réserve une belle surprise pour notre dernière journée.

Encore aujourd’hui, avec quelques kilomètres de plus dans les pattes, je pense que l’Islande a été mon plus beau voyage. Le pays est incroyable de beautés. Oui, au pluriel, ses paysages changent du tout au tout en quelques kilomètres. Et nous avons eu la chance de rencontrer de nombreux islandais grâce à l’auto-stop, tous d’une bienveillance sans faille.

Sur le chemin du retour, je me fais voler mon sac à Bruxelles. Il contenait mon appareil photo et toutes les photos du voyage. Irremplaçable. Les photos dans les lettres ne sont donc pas les miennes. Mais je les ai choisi soigneusement pour qu’elles soient semblables à mes souvenirs.

Je te propose de découvrir ce voyage à travers une série de six lettres adressées au tout premier conducteur qui s’est arrêté à l’appel de notre pouce. Un pêcheur islandais.

Fermer le menu