Blog voyage épistolaire
Stockholm sauna traditionnel Hellasgarden

Cher gros tout nu,

Je suis désolée de ne pas connaître ton nom. Je dois avouer que la tenue d’Êve n’est pas celle dans laquelle je suis le plus à l’aise pour faire la connaissance des Adams.

Pour quelques heures, je me suis glissée dans tes habitudes et j’ai essayé le sauna traditionnel. Tu y vas régulièrement pour t’offrir un moment bien-être tout à toi ; pour ma part, l’expérience était particulièrement exotique.

Le cadre lui-même est incroyable. Ce fut magique de traverser ce petit bout de forêt et de longer le lac arrosé par cette lumière unique. Il était midi quand nous sommes arrivés dans la réserve naturelle d’Hellåsgarden. Déjà l’aurore laissait place au crépuscule. Le ciel s’est paré d’une palette de bleus et violets qu’il a généreusement partagé avec le lac glacé à ses pieds. Le calme du lieu nous enveloppe. Léo et moi sommes seuls au monde. Dans ma tête se mélangent des « Wah! que c’est beau ! » et des « Merde, on va devoir se baigner là, au milieu des plaques de glace ?! ». Déjà, la petite maison en bois qui abrite le sauna apparait.

Dans le sauna, quelques pierres brûlantes sont régulièrement arrosées d’eau. Le bois nous confine dans la chaleur écrasante. À chaque giclée d’eau, le thermomètre grimpe : 70°, 75°… Je suis quasiment seule dans le sauna des femmes. Le lundi, c’est journée mixte. J’ai le droit de rejoindre les hommes dans le sauna de la pièce d’à côté. Ma timidité me retient ici. Quelle bêtise.

Ce n’est absolument pas de ta faute, cher gros tout nu, ou de celle de tes amis-tous-nus. Pas un instant, je ne sens de regard mal placé ou de jugement. La nudité est ici on ne peut plus normale. Non, c’est vraiment moi, petite française, élevée dans un monde où les corps nus sont tabous, qui bloque. Je ne réussis pas à dépasser ça et à être aussi à l’aise que toi. Cette pudeur culturelle est trop profondément ancrée en moi et ma timidité naturelle n’est pas pour aider. Je suis déçue de ma réaction. Je me dis que la prochaine fois, je ferai mieux que ça.

Ne profitant pas de la mixité du sauna, je ne rejoins donc Léo que pour nous plonger dans le lac glacé. Quand la chaleur devient trop difficile à supporter, je sors. Pieds nus, à peine enveloppée d’une serviette humide, je marche quelques mètres pour rejoindre le ponton. La plante des pieds commence à me faire souffrir. Déjà, la chaleur du sauna paraît loin. Je marche vite pour rejoindre cette eau qui me tend les bras. Pas le temps de réfléchir, je jette la serviette et descends l’échelle. Aïe, trop difficile, trop douloureux. Le ventre ne rentre pas. Je file me remettre au chaud dans le sauna. La deuxième fois sera la bonne. Je m’interdis cette demi-seconde de pause qui m’a faite remonter la première fois. Je descends l’échelle. Les jambes. Ok, ça fait mal. Le ventre passe cette fois-ci. Des aiguilles rentrent partout dans mon corps. Avant même que je n’aie le temps de décider de le faire, je plonge les épaules dans le lac. Mon corps entier est immergé dans l’eau qui avoisine les -5°. Une seconde, deux. Je ressors. Sur le ponton, la température négative est presque devenue douce. Je ne sens plus tellement les morsures du froid. Seuls mes pieds nus sur le sol glacé sont encore douloureux. Je ne tarde pas à retrouver le sauna, 80° plus haut.

Je suis fière, je l’ai fait ! J’ai réussi à me baigner dans un lac glacé en décembre en Suède. Quelle expérience unique !

Oui, finalement, peut-être bien que je retournerai avec les gros tous nus la prochaine fois que j’en ai l’occasion.

Je t’embrasse.

Léa

Tu aimeras aussi lire :

Cet article a 16 commentaires

  1. Quelle expérience !! Moi, qui déteste le froid, je ne pourrais sûrement pas !! Bravo, Léa, you’re THE BEST !! Passe de bonnes fêtes de fin d’année et gros, gros bisous à partager.
    Mami Anne.

  2. Bonjour Lea,
    encore un super recit!!!!!!!! et une super experience!!! j ai ressenti exactement la meme chose que toi quand je l ai fait 🙂
    Pour la nudité je suis d accord avec toi il faut vaincre sa timidité, et nos moeurs Francaise, et ensuite tu te rends compte effectivement qu’il n y a pas de jugement ou de regard déplacé, la liberté des hommes et femmes à l’état pure.
    En tous cas c est genial cette sensation d alternance chaud froid, et assez drole de rentrer dans un lac glacé 🙂

    Merci pour tes recits 🙂
    Abientot
    Aurelien

    1. Salut Aurélien et merci ! (:

      Où avais-tu pu en faire l’expérience toi ?

      1. de rien 🙂
        Moi c etait en Finlande proche du lac de sainaa, juste enorme!
        sensiblement les memes conditions que toi 🙂 mais quelle sensation de passer du chaud au froid et tout ca devant de splendides paysages. j ai bien reconnu les brulures/ picotement que tu decris! :)c’est exactement ca 🙂

  3. C’est en Allemagne que j’ai découvert le sauna, j’avais 16 ans, et en Allemagne le sauna, c’est systématiquement nu et mixte.
    Eh bien, cela a eu sur moi un effet absolument libérateur, cela m’a débarrassée de ces foutues inhibitions, de cette fichue pudeur, qui empoisonne la vie de tant de Français. Depuis, rien ne me semble plus grotesque que d’avoir peur ou honte qu’on me voie nue; c’est mon corps, c’est tout, ceux qui trouvent ça forcément sexuel, indécent, provocant, exhibitionniste, ils ont vraiment un problème. En fait, toutes ces personnes sont tellement conditionnées qu’elles ne se rendent même pas compte et elles trouvent ça normal, mais ce n’est que conditionnement.

    1. C’est vrai que ce n’est qu’un conditionnement assez absurde finalement. C’est bien d’être passée au-delà. Et si jeune qui plus est. Pour ma part, je n’ai pas envie de m’arrêter à ça et je retenterai l’expérience. J’aimerais aussi être totalement libérée de ces inhibitions.

      1. C’est aussi en Allemagne que j’ai découvert qu’on pouvait se bronzer et baigner sans maillot de bain, et que c’était incomparablement plus agréable. Je dois presque dire que jusque-là, ça ne m’était pratiquement pas venu à l’idée, tellement c’était automatique d’associer baignade, plage, et maillot de bain.

  4. Vraiment sympa ce petit récit! Tu as bien du courage, en grosse frileuse, je ne suis pas bien sûre que j’aurai osé me jeter nue dans une eau glacée en plein hiver en Suède! Tu peux être fière de toi ;)!

    1. Merci ! 😉 À vrai dire, je suis de ceux qui ont leur bouillotte dans leur sac (véridique), je ne pensais pas arriver à le faire. (: Parole de frileuse, c’est à tenter si tu as l’occasion ! (:

      1. De même, en Allemagne, la première fois où je suis allée au sauna (j’avais 15 ans), je ne pensais pas, moi qui crève de chaud à 30°, pouvoir aller dans une pièce à 90°. Mais il faut faire confiance à son corps: la sudation se met en marche et régule la température.

        (Le sauna était mixte et nu, mais ce n’était pas ma première expérience de nudité: quelques jours plus tôt, après une partie de basket au lycée, garçons et filles avaient pris leur douche ensemble; c’est à des détails comme ça qu’on voit que les Allemands et les Français n’ont pas les mêmes mentalités).

  5. Quelle expérience ca a dû être ! Ca pourrait faire fuir certains, mais depuis mon voyage en Islande j’adore le froid :))

    1. Bon signe alors. Je vais bientôt en Islande aussi, je vais pouvoir tester si la Suède (et la Slovénie en ce moment) nous ont vacciné contre le froid. (: Sachant que je voyage avec un Guadeloupéen, c’est tout un défi !

  6. Je vais sûrement expérimenter ça en Finlande la semaine prochaine mais ça me glace déjà d’avance :p

    1. J’espère que tu y arriveras, ça reste un beau souvenir ! Bon voyage ! (:

  7. Brrr, voici une expérience que je n’oserai pas. Déjà j’ai du mal à supporter la température qui monte dans le sauna. Je sais qu’il faut le faire en douceur, mais a seule expérience a bien failli m’envoyé au sol, oups.
    Et puis je suis comme toi, timide et française. Difficile la nudité. Et je sais que sur place, je m’en voudrai de ne pas être capable de le faire.
    En tout cas bravo, d’être allé jusqu’au bout, quitte pour cela à s’y reprendre à deux fois.

    1. Merci ! C’est vrai que ce n’était vraiment pas facile et pourtant tellement con. J’aimerais bien retenter l’expérience pour voir si ça va en s’améliorant ! (:

Laisser un commentaire

Fermer le menu