Blog voyage épistolaire

Par ces quelques mots, je débute une série de lettres sur la France. Et j’en suis ravie, ça manquait vraiment par ici ! Pour commencer, je t’emmène dans le Nord, sur la côte d’opale, le temps d’un week-end.

Je suis allée à Lille pour participer au salon des blogueurs voyage. C’était d’ailleurs ma première expérience d’auto-stop toute seule et je n’en retiens que de belles rencontres (je suis même arrivée à l’heure pour l’apéro !).

Après trois soirées et deux journées intenses de rencontres et de fêtes sur le salon, j’ai de nouveau tendu le pouce, direction Wissant, sur la côte d’opale.

J’ai été invitée, avec d’autres blogueurs voyage, à l’occasion de la sortie du livre « Randos bière en France », écrit pas Fabienne & Benoît du blog Novo-monde. Il répertorie 70 itinéraires de randonnées qui se terminent par la découverte d’une bière locale. Très clairement, ça devient officiellement notre bible pour le voyage que nous nous apprêtons à faire en France. Je t’en parlerai donc plus en détails dans une prochaine lettre, lorsque j’aurai tester plusieurs randos (et bières !).

Je ne connaissais absolument pas la côte d’opale et quelle belle découverte ce fut ! Ces falaises qui tombent à pic sur d’immenses plages désertes. Le vert de ses prés, le bleu de la mer, le blanc du sable. Le vent et le ciel qui se décore de cerf volants. Et des grands espaces partout. Pourquoi ne suis-je pas venue avant ?

Je te raconte ces deux journées sur la côte d’opale à travers quelques cartes postales.


Jusqu’au cap blanc nez à pied

Le premier jour, nous avons randonné jusqu’au cap blanc nez.

Les premiers kilomètres se sont fait sur la magnifique plage de Wissant qui était alors à marée basse. Le vent frais nous a offert un aperçu des quatre saisons.

Nous avons ensuite gagné les collines verdoyantes où les vaches profitent d’une vue imprenable sur la mer et les côtes anglaises. Elles sont plutôt pas mal ici !

À la fin de la balade, nous sommes arrivés à la brasserie des 2 caps. Christophe, le brasseur, nous a fait visiter et nous a expliqué tout le processus de fabrication de ses bières, avant de nous les faire goûter accompagnées d’un plateau de fromages bien garni (miam !). Il était tellement passionné quand il nous parlait de ses bières, qu’il en est arrivé en retard au repas avec des amis qui l’attendaient ce soir-là. J’ai appris pas mal de choses, mais je me suis surtout régalée ! Si tu passes par là, je te conseille de goûter la noire de Slack !

Jusqu’au cap gris nez en vélo

Le lendemain matin, nous avons enfourché des vélos électriques pour aller jusqu’au cap gris nez. La balade était très belle au milieu des champs verts et jaunes.

Ce fut vraiment une belle découverte et je repasserai avec plaisir sur la côte d’opale le temps d’un week-end dans le Nord ! Mais en attendant, c’est le quart Sud-Est de la France qui m’attend !

 

Je t’embrasse.

Léa

Tu aimeras aussi lire :

Laisser un commentaire

Fermer le menu